La ZAC Nord

©SAO

Les prémices d'un parc d'activités

Depuis son approbation le 28 juin 2011, le Schéma de Cohérence Territoriale de la CCPOH prévoit un aménagement à vocation économique sur le secteur Nord de son territoire.  Située sur les communes de Saint-Martin-Longueau et de Bazicourt, longée par la route départementale 1017, cette ZAC* devrait proposer 30 hectares aux entrepreneurs désireux de s’implanter sur la communauté de communes. Regard sur la naissance d’un parc d’activités dernière génération.

Depuis 1998 : 5 zones d'activités

À sa création, la communauté de communes a pris la compétence « développement économique » et avec elle, 5 zones d’activités et leurs voiries. Situées à Rieux, Pont-Sainte-Maxence/Brenouille, Moru/Pontpoint, Sacy-le-Grand et Verneuil-en-Halatte, ces zones accueillent aujourd’hui près de 200 entreprises. Jusqu’à l’année dernière, quelques friches industrielles cherchaient encore preneurs mais à ce jour plus aucune parcelle n’est disponible.
C’est dans une urgence mesurée, que la CCPOH a acté le fait de développer sa politique économique dans le Nord de son territoire et de créer une nouvelle zone d’activités sur les communes de Saint-Martin-Longueau et de Bazicourt. « L’enjeu est de développer l’emploi pour les habitants et de contribuer à l’attractivité du territoire. L'arrivée de nouvelles entreprises permettra également d'apporter de nouvelles ressources financières à la CCPOH pour continuer à offrir des services à la population. » selon Georges Karayan, vice-président à l’économie à l'époque.

Une bouffée d’air pour de nouveaux investisseurs

Grâce à ses nombreux atouts - axes routiers, rivière Oise, gares, situation géographique... - la CCPOH attire les entreprises. Cependant pour être attractive et le rester, la communauté de communes doit créer des offres foncières et donc investir dans un nouveau parc d’activités. C’est en 2012 que la réalisation d’études préalables de la zone d’activités Nord a commencée. Provisoirement appelée « Zone Nord », le projet aura une surface totale de 300 000 m2 et comportera 25 parcelles allant de 3 800 à 41 500m2. Celles-ci seront mises en vente en 3 phases afin d’échelonner les investissements de la collectivité. La création de ce nouveau secteur ne se fera pas sans prendre d’engagements environnementaux. En effet, à travers ce projet, la CCPOH souhaite attirer des activités industrielles, des PME-PMI et quelques activités tertiaires. Les investisseurs seront soumis à un cahier des charges établi par la CCPOH.  Les aspects architecturaux et paysagers feront l’objet d’un travail précis afin de réaliser une zone d’activités qualitative et s’intégrant dans son environnement. De plus, les activités professionnelles présentes devront limiter les nuisances sonores et olfactives mais aussi les nuisances liées au trafic, le tout au regard de la proximité des riverains.
Au-delà de la ZAC, les accès sont également à l’étude. Basée à la sortie de Saint-Martin-Longueau, direction Blincourt, la zone devra être desservie par voie douce** et par des axes et équipements routiers adaptés. Ainsi la collectivité se penche sur la possibilité de réaliser une voie de contournement au Nord-Ouest de la commune afin d’alléger le trafic des poids lourds, notamment de la société CAMFIL, au niveau du centre-ville. Cette voie s’organiserait autour d’un giratoire sur la RD 1 017.

* Zone d’aménagement Concertée
** Pistes cyclables

+ d'infos : Les contextes et les enjeux  et l'actualité de ce projet

Contact :
Service développement économique CCPOH
Grégory Chaffois

economie@ccpoh.fr
Tél. : 03 44 70 04 01