La halte-garderie itinérante

La halte-garderie itinérante
Les Marsu'piots

Votre enfant est âgé de 10 mois à 4 ans, vous avez besoin de quelques heures pour vous et souhaitez qu'il s'épanouisse au milieu d'autres enfants ?

 

Ce service s’adresse exclusivement aux enfants jusqu'à leur 4 ans, si l'enfant n'est pas scolarisé.

Cette structure collective est agréée par les services de la Caf et du Conseil général, et est placée sous le contrôle de la PMI. Son objectif est d’offrir aux parents un mode de garde temporaire de proximité et de favoriser la socialisation et le développement psychomoteur de l’enfant.

Avant tout accueil, une adaptation concertée avec la famille est obligatoire.

Cette structure est dirigée par Sophie Decadi (Tél. : 06 82 23 37 88)

Ce service est ouvert de 9h00 à 17h00 :

Le lundi à Rieux, le mardi à Monceaux, le jeudi à Sacy-le-Petit et le vendredi à Villeneuve-sur-Verberie.

 

Pour connaître tout renseignement, contactez le Pôle services intercommunal au 03 44 29 48 80.

 

 

 

Paroles d'usagers

Mme Ventribout, habitante de Monceaux,
maman de Luc, 20 mois. "

J'ai inscrit mon fils en septembre 2014. Il a eu une période d'adaptation durant quelques jours, qui s'est très bien passée, avant d'être accueilli toute la journée, le jeudi. Ce temps d'accueil permet à Luc de voir d'autres enfants. Ses grands-parents, qui s'occupent de lui durant mes heures de travail, peuvent faire une pause et avoir du temps libre. Et moi, je pars au travail l'esprit libre car je sais qu'il est bien ici. Lorsque l'on arrive, il file rejoindre ses copains. Il apprend la socialisation, fait des activités manuelles et musicales. On vient en famille participer aux goûters que propose l'équipe de la Halte-garderie. Financièrement, ce type d'accueil est aussi très intéressant. Le coût horaire est peu élevé. "

Mme Martel, habitante de Monceaux,
mamie de deux petites-filles, Laurine, 2 ans et demi et Irina, 3  ans.

" Cela fait plus de 5 ans que je connais la Halte-garderie. J'y ai accompagné mes deux petites-filles. Comme beaucoup de grands-parents je m'occupe de mes petits-enfants pendant que leurs parents travaillent. C'est un vrai lieu d'épanouissement pour les enfants. Ça leur apprend à vivre en communauté et à les préparer à l'école. Pour moi, ce mode d'accueil est un véritable soulagement.Je peux souffler, avoir du temps pour caler mes rendez-vous, faire des activités. Arrivée à un certain âge, cela devient plus fatiguant de s'occuper d'enfants. On est moins patient, on s'énerve plus vite. Sophie m'a appris à mieux communiquer et comprendre les besoins de mes petites-filles. "